Conseils pour bien choisir son fumoir

Le principe du fumage réside dans l’interaction entre la fumée issue de la combustion du bois et les aliments. Le fumage servait surtout pour la conservation de la nourriture mais fut rapidement dépassé par l’utilisation du froid et des éléments de conserve. L’application du fumage nécessite un fumoir et il est nécessaire de connaître quelles sont les critères afin d’exploiter la capacité maximale du fumoir à travers les différentes méthodes de fumage.

Fumage à chaud ou froid ?

Il existe deux méthodes pour le fumage, le fumage à froid et celui à chaud. Le fumage à froid expose les aliments à de la fumée froide pour éviter de les cuire tout en les fumant avec une température de 20°C à 30°C au maximum. Le fumage à chaud permet de fumer et cuire les aliments en même temps et il est réalisé à une température de 40°C allant jusqu’à 100°C. Par exemple, le saumon est un aliment délicat et une température supérieure à 25°C peut altérer la chair de l’animal et il est donc nécessaire de choisir un fumoir ayant la capacité de garder une température stable tout le long du fumage.

Choisir le fumoir, quels critères ?

Le fumoir peut être fourni avec plusieurs options, si le client ne souhaite que réaliser du fumage à chaud, les fumoirs à alcool ainsi qu’électriques permettent de remplir leur fond de sciure et disposée sur une plaque à résistance interne qui chauffe avec de l’énergie électrique. Les fumoirs automatiques permettent quant à eux de maintenir une température stable. Ces derniers peuvent être programmés et réalisent l’opération de fumage jusqu’à 8h sans nécessiter une surveillance humaine. La forme et la taille du fumoir rentrent dans le critère ergonomique et de l’appareil. En effet, ils n’influencent pas directement la qualité générale du fumoir mais affectent plus l’endroit où l’entreposer ainsi que le volume d’aliments à fumer. Enfin, la matière composant le fumoir qui est généralement de l’inox est un composé esthétique, n’altère pas les aliments et se nettoie sans difficulté, mais les fumoirs fait en acier galvanisé sans tout aussi efficace et sont majoritairement plus abordable.

Le fumoir de vos rêves

Le fumoir adapté dépend évidemment des besoins du client mais pour éviter des situations désagréables par manque d’options sur le fumoir, par exemple, la cuisson non programmée des aliments, il est conseillé de se renseigner correctement sur le fumoir avant tout achat. Au final, le fumoir parfait peut ne pas exister mais celui répondant aux nécessités de son propriétaire correspond au fumoir idéal.

Choisir son salon de jardin : confort et repas en toute convivialité !
S’aménager une cuisine équipée d’extérieur : combien ça coûte et à qui faire appel ?